Amicale des Donneurs du Sang

Président : Gabriel BENOIT

Coordonnées : 25 route du Village
38870 St Pierre de Bressieux

 

 

 

 

AMICALE DES DONNEURS DE SANG

 

BENEVOLES DE LA REGION DE BRESSIEUX

 

 

 

Elle a été créé en 1971. Son siège est situé à la mairie de St Pierre de Bressieux.
Sous l’égide de la Fédération Française pour le Don de Sang Bénévole
http://www.ffdsb.org/la_federation/historique.php elle a pour but essentiel de promouvoir le don de sang afin de maintenir et faire progresser le nombre de donneurs.
Elle et aussi un intermédiaire entre l’Etablissement Français du Sang (EFS) et les communes dans le but d’assurer les conditions matérielles d’accueil de l’EFS.


Les présidents de l’association ont été dans l’ordre :
M Berlioz Roger (St Pierre de Bressieux)
M Veyron André (Brezins)
Mme Dye Gabrielle (St Pierre de Bressieux)
M Silvestre Michel (St Siméon de Bressieux)
Le président en exercice
M Benoit Gabriel (Brezins)
Tel : 04 76 93 52 58 / 06 82 93 59
mailto:Donsangbressieux1@orange.fr

Pour trouver une collecte prés de chez vous suivez ce lien https://dondesang.efs.sante.fr/trouver-une-collecte?ville=&date_debut=&date_fin=&type_don=



 

 

 

Le Don de Sang est un acte Volontaire

 

Il relève de la seule volonté du donneur et ne peut obéir à aucune obligation de quelque nature que ce soit : morale, affective, financière

 

 

 

 

 Le Don de Sang est un acte Bénévole

 

Le don de sang ne peut donner lieu à aucune contrepartie financière ou matérielle.

 

 

 

 

Le Don de Sang est un acte Anonyme

 

Le donneur de sang ne peut en aucun cas connaître l'identité du receveur ni le receveur l'identité du donneur.

 

 

 

 C'est aussi un acte Responsable

 

Donner son sang implique le strict engagement moral de ne dissimuler aucun élément susceptible de nuire à la santé du receveur.

 

 

 

 

Le Don de Sang en 4 étapes

 

1 - L'inscription

 

Cette première étape est incontournable.

 

Elle permet de recueillir les renseignements nécessaires pour constituer le dossier du donneur.

 

Pour un premier Don, il faut se munir d'une pièce d'identité

 

2 - L'entretien médical

 

L'entretien médical est une étape essentielle pour la sécurité transfusionnelle Cet entretien est confidentiel et couvert par le secret médical.

 

À travers ses questions, le médecin cherche à déceler des risques éventuels de contact avec un virus ou bactérie, il apprécie si le donneur peut donner son sang sans risque pour sa santé et celle du malade. Il se renseigne sur l'état de santé et la vie personnelle du donneur.

 

3 - Le prélèvement

 

L'infirmière (ou l'infirmier) prélève quelques tubes échantillons sur lesquels seront effectués les analyses.

 

Le don peut alors commencer…

 

4 - La collation

 

Après votre don, vous restez sous l'œil vigilant des infirmières.

 

Une collation vous est offerte avant de quitter le lieu de collecte.

 

 

 

 

 

 

 Fédération Française pour le Don de Sang Bénévole

 

 

 

La Fédération Française pour le Don de Sang Bénévole est le seul organisme qui représente en France tous les donneurs de sang auprès des pouvoirs publics.

 

  • 750 000 adhérents (donneurs de sang, anciens donneurs, militants pour le don de sang)
  • 2 750 associations
  • 8 800 dons de sang sont nécessaires chaque jour en France.

 

 

 

Ses missions

 

  • Regrouper les associations de donneurs de sang bénévoles dans une organisation nationale unique.
  • Promouvoir en permanence le don de sang bénévole en partenariat avec les organismes institutionnels.
  • Collaborer à la collecte du sang et à la sécurité transfusionnelle.
  • Participer au recrutement et à la formation de nouveaux donneurs.
  • Représenter les donneurs de sang auprès des pouvoirs publics et des organisations nationales et internationales.

 

Ses objectifs

 

  • Susciter le don volontaire et bénévole de sang dans toute la population
  • Réunir toutes les structures associatives agissant pour le don de sang bénévole conformément à la loi de Juillet 1901
  • Apporter à ses structures une aide technique et morale
  • Représenter sur le plan national, les droits de ses structures et de leurs membres auprès des pouvoirs publics et de nos partenaires.
  • Obtenir que ces structures puissent insérer leur action dans l’organisation de la transfusion sanguine, par une coopération étroite
    • en participant aux actions de sensibilisation, d’information et d’éducation avec l’Etablissement Français du Sang
    • en contribuant à susciter parmi la population, par tous les moyens de communication, le sentiment de générosité et de solidarité humaine qui permet le don de sang bénévole
  • Etablir sur le plan international toute liaison, tout accord avec les organisations pour le don de sang bénévole et d’œuvrer pour le bénévolat intégral.

 

 

 

 

Donner son sang : mode d'emploi

 

Chaque année, 3 millions de dons sont recueillis dans les 153 sites fixes et les 40 000 collectes mobiles organisées sur tout le territoire. Chaque étape du parcours est strictement contrôlée, afin de garantir la sécurité du donneur et celle du receveur, dans des conditions optimales.

 

Pour donner son sang, il faut être majeur et avoir entre 18 et 70 ans. Pour donner son plasma et ses plaquettes, il faut avoir entre 18 et 65 ans.

 

 

 

Une fois arrivé sur la collecte, et après avoir été accueilli par une secrétaire de l’EFS qui enregistre son inscription, le candidat au don remplit un questionnaire pré-don. Puis il est reçu par un médecin pour un entretien confidentiel, qui s’assure que le don ne présente pas de risque ni pour lui ni pour le receveur. Déclaré apte, le donneur signe alors une fiche qui matérialise son consentement, contresignée par le médecin.

 

Il est ensuite accueilli par une infirmière qui prélève les tubes échantillons qui serviront aux analyses. Le prélèvement peut alors commencer, pour une durée moyenne de dix minutes.

 

Une collation est ensuite offerte. Après un don de sang, il est important de se restaurer et de s’hydrater. Ce temps de convivialité permet à l’équipe de collecte de garder un œil sur le donneur : selon les organismes, un don de sang peut parfois affaiblir ! Il est d’ailleurs conseillé de ne pas pratiquer d’effort violent dans les heures qui suivent.

 

Il faut compter entre 30 et 45 minutes pour l’ensemble du parcours du donneur.